Logo du gouvernement du Qu�bec.
Centre intégré de santé et de services sociaux
du Bas-Saint-Laurent – Portail emplois

Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent – Portail emplois

Spécialiste en activités cliniques - Projets spéciaux

  • Rimouski et Rivière-du-Loup
  • $27.08 - $47.98/heure
  • Temps partiel temporaire
  • Jour

En constante évolution et fier de desservir sa population en lui offrant des soins et services de qualité, le CISSS du Bas-Saint-Laurent se veut une organisation partenaire de sa communauté, valorisant une approche humaniste et responsable, fondée sur l’expertise et l’engagement de chacun.

Description (rôle, responsabilités, exigences)

Sous l’autorité du chef de service de l’encadrement aux pratiques professionnelles, « le spécialiste en activités cliniques participe à l'évaluation et à l'analyse des besoins des usagers, à l'élaboration des normes et standards de la pratique professionnelle et à la recherche de solutions appropriées, dans le but d'aider l'établissement à améliorer la qualité des actes professionnels » (MSSS).

Le spécialiste en activités cliniques offre un encadrement direct aux intervenants dédiés à la clientèle.

« L’encadrement clinique est un ensemble d’actions posées pour soutenir les intervenants, pour faire la jonction entre la clientèle et les besoins, l’intervenant et sa pratique, l’établissement et le service à offrir. L’encadrement clinique est une nécessité organisationnelle et la supervision professionnelle est l’un des moyens privilégiés pour assurer cet encadrement ».

Assises des fonctions :
• Usager partenaire, expérience client,
• Amélioration continue de la qualité et de la sécurité,
• Collaboration interprofessionnelle,
• Pertinence et performance,
• Autonomisation, « empowerment », pouvoir d’agir,
• Coresponsabilité et coconstruction,
• Éthique au quotidien,
• Organisation apprenante,
• Valorisation des compétences,
• Transfert des acquis, généralisation, styles d’apprentissages,
• Gestion du changement,
• Prise en compte des relations dans les systèmes.

Fonctions principales :
• Promouvoir et collaborer à la mission, à la vision, aux objectifs et aux priorités de la Direction des services multidisciplinaires, de l'enseignement et de la recherche ainsi que des directions cliniques au sein desquelles il exerce ses fonctions,
• Voir à la qualité de l’actualisation des démarches cliniques en conformité avec les cadres législatifs, les cadres de référence, les programmes et les services,
• Exercer un leadership dans les démarches cliniques en vue de l’intégration et de la consolidation de processus d’évaluation et d’intervention au sein des équipes,
• Influencer positivement la prestation des pratiques professionnelles des intervenants,
• Améliorer la qualité des services et des pratiques professionnelles en tenant compte de l’ensemble des enjeux liés à l’usager et à ses proches, à l’équipe d’intervention, à l’organisation ainsi qu’aux divers partenaires impliqués dans la réponse aux besoins de l’usager,
• Collaborer à l’évaluation, la révision des orientations cliniques et des pratiques professionnelles tout en recommandant les améliorations aux instances concernées,
• Collaborer à l’atteinte des cibles cliniques identifiées par l’organisation, et ce, par des actions concertées avec les gestionnaires,
• Offrir diverses mesures de soutien clinique aux intervenants,
• Effectuer une vigie des pratiques professionnelles et soutenir une pratique sécuritaire et de qualité dans les interventions (ex. : protocoles d’intervention, tenue de dossiers, production de rapports, plans d’intervention, approches spécifiques, outils cliniques particuliers, etc.),
• Soutenir les intervenants et les gestionnaires dans l’implantation et l’actualisation des standards de pratique,
• Collaborer à l’implantation des outils cliniques,
• Contribuer à l’identification des besoins de formations des intervenants et conseiller les gestionnaires concernés au regard des activités de formation à intégrer dans le plan de développement des ressources humaines,
• Porter à l’attention du gestionnaire concerné et du chef de service à la pratique professionnelle, toute situation susceptible de compromettre la sécurité des usagers en lien avec la qualité des services rendus,
• Se conformer aux normes professionnelles et organisationnelles, dont la compilation quotidienne des statistiques sur leurs activités professionnelles réalisées,
• À la demande et en accord avec le chef de service de l’encadrement aux pratiques professionnelles répondre à des mandats particuliers aux besoins, offrir son soutien, selon les besoins, à d’autres équipes ou services,
• Contribuer et promouvoir des stratégies de soutien et d’intervention qui consolident une harmonisation clinique intra et interdirection,
• Promouvoir, auprès des intervenants soutenus, le respect des modalités et des règles prescrites par le service des archives médicales en regard de la confidentialité pour tout traitement d’information et communication concernant l’usager, sa situation de vie et les données inscrites au dossier.

Fonctions éthiques, déontologiques et légales :
• Encourager les réflexions sur le caractère éthique de l’intervention auprès des intervenants supervisés,
• Orienter, au besoin, les intervenants sur les lois, politiques et règlements inhérents à leur pratique professionnelle,
• Exercer une vigie, lors des sessions de supervision, quant au respect des règles émises par l’organisation sur la tenue des dossiers,
• Imputabilité : Le spécialiste en activités cliniques est imputable des conseils qu’il donne à l’intervenant du programme clinique qu’il soutient. Il n’est toutefois pas tenu responsable des décisions prises par cet intervenant dans les services qu’il donne à l’usager. L’intervenant demeure imputable de ses décisions,
• Considérant que l’encadrement et le soutien clinique offerts par la Direction des services multidisciplinaires, de l’enseignement et de la recherche peuvent prendre des formes variées selon les besoins et les contextes, le cadre de référence régional de l’encadrement professionnel clinique du CISSS du Bas-Saint-Laurent est le document à consulter pour les spécificités.

Fonctions relatives à la gestion de la contribution personnelle :
Afin de maintenir les compétences nécessaires à la réalisation de ses fonctions, le spécialiste en activités cliniques doit :

• Déterminer ses objectifs professionnels de concert avec le chef de service de l’encadrement aux pratiques professionnelles,
• Prendre les moyens pour maintenir à jour ses connaissances et ses compétences,
• Identifier et informer le chef de service de l’encadrement aux pratiques professionnelles de ses besoins de formation et de perfectionnement.

Qualifications

Profil recherché :
• Habileté à résoudre des situations problématiques, à démontrer de la créativité dans la recherche de solutions,
• Habileté à assurer le transfert et l’intégration de connaissances,
• Adhésion aux valeurs de l’organisation,
• Bonne connaissance des règles de fonctionnement du réseau de la santé et des services sociaux et des lois en vigueur qui enchâssent la pratique professionnelle (LSSSS, Loi 21, LPJ, etc.),
• Bonne connaissance des clientèles desservies et des problématiques rencontrées par ces dernières dans le service auprès duquel il exerce ses fonctions,
• Bonne connaissance du rôle en lien avec les diverses formes d’encadrement et de soutien clinique,
• Capacité à travailler en équipe interdisciplinaire,
• Bonnes capacités de planification, d’analyse et de synthèse,
• Sens des responsabilités et de l’organisation,
• Capacité à se positionner lors de situations litigieuses,
• Capacité à travailler dans un contexte de changement organisationnel,
• Bonne maîtrise du français écrit.

Exigences requises :
• Doit détenir un diplôme universitaire dans une discipline appropriée,
• Être membre en règle d’un ordre professionnel et en fournir la preuve annuellement,
• Être reconnu dans son milieu de pratique pour son professionnalisme, sa rigueur et sa pertinence clinique.

Expériences requises :
Pour le projet temporaire de 5 mois (SAPA et DI-TSA-DP) :
• Posséder un minimum de quatre (4) années d’expérience dans un domaine psychosocial comme professionnel en SAPA et/ou en DI-TSA-DP.

• Être reconnu dans son milieu de pratique pour son professionnalisme, sa rigueur et sa
pertinence clinique.

Pour le projet temporaire de 5 mois (DI-TSA-DP) :
• Posséder un minimum de quatre (4) années d’expérience dans un domaine psychosocial comme professionnel en DI-TSA-DP.

• Être reconnu dans son milieu de pratique pour son professionnalisme, sa rigueur et sa
pertinence clinique.

Information additionnelle

★Projet temporaire à temps partiel (2 jours semaines) d'une durée de 5 mois à la direction clinique SAPA - (Port d'attache MDA-MA de Rimouski)

★Projet temporaire à temps partiel (2 jours semaines) d'une durée de 5 mois à la direction clinique DI-TSA-DP - (Port d'attache MDA-MA Rivière-du-Loup)

Autre exigence :

• Détenir un permis de conduire valide. Automobile requise.

* Prendre note que ces projets sont affichés simultanément à l’interne et à l’externe. Les candidatures à l’interne seront priorisées.

Programme d'accès à l'égalité en emploi

Nous souscrivons au principe de l'accès à l'égalité à l'emploi et les candidatures des minorités visibles, des minorités ethniques, des autochtones, des personnes handicapées et des femmes sont encouragées. Des mesures d'adaptation peuvent être offertes aux personnes handicapées en fonction de leurs besoins.

Nous remercions toutes les personnes qui poseront leur candidature. Nous communiquerons seulement avec les personnes dont la candidature est retenue.

Catégorie d'emploi :
Techniciens et professionnels de la santé et des services sociaux
Période d'affichage :
Le 13 mai 2024
Période de retrait :
Le 27 mai 2024
Numéro de poste :
J0223-1029
À propos du CISSS du Bas-Saint-Laurent

Vous souhaitez en savoir davantage sur notre CISSS ou sur la région du Bas-Saint-Laurent?

Inscris-toi à « Alerte emploi » Reste à l'affût
Pleins feux sur les emplois en vedette Guette les occasions
Crée ton profil,
c’est facile
Passe à l'action